Tel. : +33 1 46 34 22 80

Nuit d'Halloween à l'Hôtel de Seine
31 Oct

Nuit d’Halloween à Paris…

Une nuit d’Halloween à l’Hôtel de Seine…

Les murs d’un hôtel sont gorgés d’histoires, de secrets à jamais condamnés … L’Hôtel de Seine, sous ses allures charmantes et légères, a son lot de mystères… Savez-vous que contrairement à de nombreux établissements, l’Hôtel de Seine possède une chambre 13..? Comme un sceau fantaisiste qui protège la porte d’histoires insensées… Narrons dès à présent l’une d’elles, celle d’une nuit d’Halloween…

 

Il était une fois, à l’Hôtel de Seine, un jeune amant déçu prénommé Théodore. Rendez-vous avorté, destin brisé, la soirée de ce 31 octobre était un cauchemar pour le pauvre jouvenceau. Face à la réceptionniste frivole à l’accent espagnol, il ne parvenait à sourire que par courtoisie. Elle lui indiqua la chambre 13, au premier étage. Exténué par ce tourbillon d’émotions, il s’avachit sur le lit et essaya de trouver le sommeil.

 

Toc…toc…TOC!! Un bruit sourd éveilla Théodore. Au même moment le téléphone sonna. Au bout du fil, la réceptionniste: “Hola! Trick or treat?! Ahahah!” L’humeur peu propice aux taquineries, le jeune homme raccrocha et se dirigea vers la porte. Sur le seuil, deux petits bonbons et un message: “Veux-tu jouer avec nous?“. Il descendit à la réception afin de faire cesser ces bêtises sur le champ mais ne trouva personne. Toutefois, des gloussements émanaient de la salle du petit-déjeuner. Il aperçut alors la jeune femme, seule, face à la cheminée riant à gorge déployée. Il préféra remonter dans sa chambre. A l’étage, des enfants couraient dans le couloir – afin de parfaire la journée pensa-t-il.

 

Allongé sur son lit, lumière éteinte, il apercevait le doux rayon de lune par la fenêtre. “Chhhuuuttttt… Chutttt…” Il ne rêvait pas, des murmures provenaient du placard, enfin, de la chambre voisine car bien entendu, il n’y avait personne dans le placard. “Chuuuttt…Théo dort dort dort… ” QUOI? A l’annonce de son prénom, Théodore alluma la lumière et ouvrit violemment le placard. Deux petits bonbons étaient posés sur le sol avec un message: “maintenant que tu es réveillé, tu peux jouer avec nous“, des rires jaillirent de l’autre côté de la pièce. Théodore prit son sac, décidé à quitter sa chambre immédiatement. Il trébucha et se cogna la tête contre le porte bagage. En ouvrant les yeux, il distingua quatre petites ballerines bleues avec des chaussettes blanches qui remontaient sur de petites chevilles et disparaissaient sous le lit… En deux minutes, Théodore prit les escaliers et se retrouva dans la rue devant l’hôtel. Il mit ses mains dans ses poches et tout en commençant à marcher, il les sortit l’une après l’autre. Dans la première, deux petits bonbons, dans la seconde un message: “Le perdant a un gage Théodore!“.

 

Légendes, histoires… la Nuit d’Halloween déchaine l’inspiration… Et l’Hôtel de Seine vous promet une véritable expérience à chacun de vos séjours… A très bientôt!